AE n° 6 : Autoportrait à la manière d’Edouard Levé

A partir du travail d’Edouard Levé, autoportait fragmentaire et anodin. 

dsc_0821

J’adore le thé mais je bois trop de café. Je ne perds ni mes clefs, ni mon portable. Être malade m’angoisse. Il m’est impossible de travailler si mon père ou l’Archi se trouvent dans la pièce. Le bruit causé par les enfants me détend. J’ai souvent les ongles trop longs. Je rate régulièrement la pâtisserie. Les mots « agrafeuse » et « sécateur » me crispent. J’aime vivre à la campagne et séjourner en ville. Je ne fréquente pas les campings dotés d’une piscine. J’ai les cheveux courts. Je ne porte jamais de pull-over ou de pantalons. Mon fils range ses petites voitures par couleur. J’aime les gares, les aéroports, les aires d’autoroute, les salles d’attente et tous les lieux de transit où l’on ne revient jamais. J’ai mauvais goût en cinéma et en décoration intérieure. J’ai une cicatrice en plein milieu du front, je l’aime bien. Mes élèves m’appellent madame. Je prends des douches brûlantes. Quand mes proches m’appellent par mon prénom, j’ai l’impression que je vais me faire engueuler. Le journal télévisé m’ennuie. J’aime les teintes sourdes : bordeaux, moutarde, pétrole. Je ne bois jamais d’alcool fort. Je tiens Xavier Grall pour un auteur majeur. J’ai une amie qui appelle celui qu’elle aime « l’autre con ». Je pense les sons en couleur. Je ne supporte pas l’odeur du chlore. Je possède quatre flacons de vernis à ongles, un par saison de l’année. Je suis toujours ravie de participer au dépouillement après les élections. Ma voiture est une véritable décharge. Je possède un chat gris, affectueux et très bête. Je fais des fautes d’orthographe. Je préfère le matin au soir, les déserts aux lieux fréquentés, la fraîcheur à la chaleur. Je regrette de ne pas avoir choisi allemand comme seconde langue vivante au collège. Je me place à deux mètres du miroir pour me maquiller. J’ai un portrait de Fernandel dans mon salon. Je m’enroule dans la couette en dormant. Je fais des gâteaux pour pouvoir finir le bol et manger la pâte crue. Les conversations téléphoniques m’oppressent. On m’appelle affectueusement « petit monstre ». J’oublie ce que je dois acheter quand je rentre dans une grande surface. J’ai des yeux bleus, une jolie peau, de grandes oreilles et de vilaines dents. L’arrivée de mes règles me rend détestable. L’automne, je me nourris essentiellement de raisin et de mandarines. La solitude m’est vitale. J’ai peur des chiens, des guêpes, des gendarmes et des courriers émanant des Finances Publiques. Je range les dessins de mes élèves dans mon registre d’appel. Je porte des chapeaux et des chaussettes en laine. Je trouve moi aussi que le mot « enthousiasme » est le plus beau de la langue française.

Publicités

4 réflexions au sujet de « AE n° 6 : Autoportrait à la manière d’Edouard Levé »

    1. Fileuse Auteur de l’article

      Merci !! C’est une de ces photos pas forcément évidente (pas coiffée, habillée n’importe comment, des cernes et un bébé dans les bras) mais bizarrement magique. Je l’aime beaucoup !

      Répondre
  1. Eliness

    Cette lumière ! Superbe !
    Ton exercice de l’autoportrait m’interpelle beaucoup – j’aime cette façon de se définir comme la composition d’éléments qui nous sont intrinsèques, mais aussi par d’autres personnes ou objets qui nous entourent. Merci pour ce partage de petits fragments de toi, j’ai l’impression de mieux te percevoir 🙂

    Répondre
  2. Fileuse Auteur de l’article

    J’ai trouvé l’exercice assez intéressant quoique déstabilisant : contrairement aux autres propositions d’écriture, il y avait un côté « facile », presque autocomplaisant qui me dérangeait un peu. Pourtant c’est typiquement le genre de texte que j’adore lire chez les autres… Je pense qu’il est plus agréable à lire qu’il n’a été à écrire !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s