Vendredi.

A 12h30, mon petit garçon est tombé du lit sur lequel je l’avais allongé avant le bain. Je ne l’avais quitté des yeux qu’une seconde. Il s’en ai tiré avec une bosse et un gros chagrin. Moi c’est une autre histoire.
Ce qui est arrivé est entièrement de ma faute. Mon manque de vigilance est inexcusable. Je dirais simplement que je suis très fatiguée car très soucieuse et (l’évidence m’a sauté aux yeux) insidieusement stressée. J’ai passé le reste de la journée dans un état de lassitude extrême et de profond mal-être : effectuer les quelques tâches ménagères n’était pas de l’ordre du possible. Voici comment je me suis reprise en main. Qui sais, l’écrire m’aidera peu être à m’en rappeler.

20150802_191744

Je me suis reposée 45 minutes dans la pénombre. Je me suis ensuite préparée un café et j’ai passé une bonne demi-heure à le siroter en feuilletant le dernier Flow. J’ai enchaîné quelques salutations au soleil. J’ai passé de l’eau froide sur ma nuque. Je suis allée dans le jardin, me suis occupée des animaux, ai cueilli quelques fraises. J’ai fait un peu de cuisine, quelques rangs de tricot. J’ai volé quelques minutes pour alimenter cet espace.

Je me suis rappelée que je me dévouais corps et âme à ma famille depuis plusieurs mois et qu’il était grand temps de m’occuper de moi à nouveau. Je fais de mon mieux, toujours, mais je dois peut être essayer d’en faire moins, ce qui me permettrait d’aller moins vite (et donc d’éviter des incidents fâcheux). Dans un premier temps, se reposer, profiter du bébé, lire et aller (enfin !) chez le médecin. Le reste, on verra bien.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Vendredi. »

  1. clémence

    Pépin est tombé du canapé une fois aussi, j’étais partie 5 secondes en me disant « c’est peut-être pas une bonne idée ça, oh j’en ai pour 3 secondes! » et bam! En effet ça vaccine!
    Et si en plus c’est le signe qu’il faut souffler un peu, parfaite raison pour s’écouter!

    Répondre
  2. Fileuse Auteur de l’article

    Complètement ! Là, j’en ai pris conscience.
    Bon, ça me rassure un peu de voir que les bobos, ça arrive aussi chez les autres ! Et ils évoluent tellement vite… on va prendre les devant et baisser le lit, j’ai peur qu’un beau jour, il lui prenne l’envie d’en sortir sans qu’on l’ai anticipé !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s