Comme on pourra

Essayer de tenir : y arriver mieux que prévu. Redresser la tête, lentement, après une dernière période chaotique. S’habituer aux enfants, bien, mais trop tard : trouver le truc, enfin, pour faire plier les plus rétifs. La bienveillance, comme d’habitude.

Dormir, rêver, rire, se balader, avec eux toujours. Divaguer de tendresse et oublier tout le reste.

Avoir les oreilles qui bourdonnent de fatigue et la tête qui tourne à force de soleil. Perdre les peintures des enfants, les retrouver, ranger les casiers, empiler les dessins froissés sur le bureau. Encore un tour et puis s’en vont (en CP).

Tellement de choses à dire, si peu de mots pour le faire, si peu de temps aussi. Il me devient précieux.

Se demander ce que deviendra cet espace et ne pas avoir la réponse. Lire les autres silencieusement en attendant.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comme on pourra »

  1. Eliness

    Avancer, toujours. Peu importe le temps que ça prend. Moi je reste patiemment aux alentours, ravie de ces quelques rappels de vie, tout en sachant qu’entre eux, tu avances, aussi je ne m’inquiète pas. Plein de pensées chaleureuses 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s