Vivement dimanche

image

Un dimanche matin, le soleil par la fenêtre et nous, ensevelis sous les draps, avec le bébé et une tasse de café chacun.
Un autre dimanche passé à travailler, chez moi d’abord puis à l’école avec un bébé en salopette qui roule et qui rie sur les coussins du coin lecture. Plastifier des fiches dans l’école silencieuse, le bébé en écharpe endormi contre moi. Drôle de journée, solitaire et studieuse, mais si agréable avec cette chaleur et cette lumière dans le vieux mimosa . »Tu te rappelles, c’est Jean Yves qui l’a planté celui-là » dixit une collègue. Moi j’étais petite sûrement car il est si grand aujourd’hui. Très envie mais pas le temps de me remettre à un nouveau tricot. Il va pourtant falloir voler des minutes pour le lui fabriquer, ce poncho, avant les beaux jours !

Ces jours-ci, le bébé se tient de plus en plus droit et met tout son aplomb à découvrir le monde. Il câline aussi, mon bébé-sucré, ma chair à bisous
J’ai des envies d’huîtres et de vin blanc, pas très allaitement friendly tout ça. Mais je n’y peux rien, c’est encore ce soleil. Ce soir l’Archi m’a promis une surprise qui se mange. J’ai hâte.

Dimanche encore , balade sur le port, embruns cette fois, galette saucisse. Le bébé sur mon dos roucoule, un peu surpris du changement de perspectives. Il faut être deux pour l’installer par contre : c’est le fameux « dos à deux ». Rien à faire, l’écharpe en sergé, je n’y arrive pas. Un petit tour à la jardinerie : une rhubarbe, de la ciboulette, une ébauche de printemps.

Aujourd’hui lundi, la cour dans la brume, seul émerge le clocher de l’église, magistral. Moi, je tourne et vire dans le froid, poursuivie par une petite meute qui veut absolument savoir tout de suite c’est à quelle heure qu’on part demain. Et oui, demain, c’est classe à la ferme et une nuit sans mon bébé. Pas envie mais c’est la vie. Le nez dans mon écharpe, je jette un œil vers la pendule. C’est l’heure, je claque des mains : dans quelques jours dimanche revient.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Vivement dimanche »

  1. Fileuse Auteur de l’article

    C’est formidable je trouve, plus de mal de dos ! Et je galope deux fois plus vite. Seul inconvénient : il faudrait un rétroviseur pour surveiller le jeune homme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s