Ces mecs-là.

Ces mecs-là étaient dessinateurs de presse, journalistes, chroniqueurs.
Ces mecs-là recevaient chaque jour des tonnes de lettres de menace. Ils travaillaient avec une présence policière dans leur locaux pour assurer leur sécurité et celle de leur journal. Charb, en particulier, était protégé 24h sur 24 depuis neuf ans. Peut-on seulement imaginer ce que c’est aujourd’hui, en France, de vivre tous les jours avec une menace de mort ? Peut-on seulement imaginer la quantité de courage qu’il faut pour continuer à faire rigoler la galerie dans des conditions pareilles ?

Ces mecs-là ont été abattus comme du gibier par des ordures fanatisées. En voyant leurs bouilles de grands gamins, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander ce qu’ils ont pu penser, quand ils ont vu débarquer ces types armés jusqu’aux dents, quand ils ont vu leurs copains tomber un à un sous les balles. Peut on seulement prendre la mesure de l’horreur, du cauchemar qu’ils ont vécu ?

Aujourd’hui, je m’en veux de n’avoir vu qu’en eux des insolents, des amuseurs, des caricaturistes archidoués, alors qu’ils donnaient de leur personne comme très peu de gens en sont capables. Je m’en veux d’avoir pouffé devant certains dessins en ignorant la réalité sinistre d’une vie sous protection policière. Je m’en veux de ne pas avoir vu l’héroïsme sous la blague avant que ces mecs-là ne soient fauchés en pleine vie.

Aujourd’hui, j’ai juste envie d’écrire mon respect total pour la mémoire de toutes les victimes et ma solidarité et ma compassion absolue pour leurs familles et leurs collègues. Aujourd’hui, je suis Charlie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s