Humeur #1

C’était à la plage, un dimanche. Adossée à un rocher, je regardais mon frère et mon père batifoler dans les vagues. Ma sœur compulsait son smartphone ; l’Archi, les pieds dans le sable humait l’air marin. Sans détacher les yeux de son précieux, ma frangine a marmonné que je ne me maquillais jamais et que c’était bien dommage. L’Archi, du chef, opinait. J’ai objecté le manque de temps, ma méconnaissance des produits et ma flemme légendaire pendant que ma sœur farfouillait dans son sac à main. Elle en a extrait un anti-cerne et du mascara et me les a appliqués avec adresse avant que j’ai eu le temps de protester. Deux heures plus tard, nous arpentions les rayons d’un grand magasin de cosmétiques, histoire de m’équiper un peu. Trouver le mascara fut rapide, mais dégoter un équivalent de l’anti-cerne utilisé par ma sœur prit plus de temps. Nous fûmes bien entendu alpaguées par une vendeuse qui, mise au courant de notre quête, m’interrogea sur mes produits favoris car bien sûr, « vous vous maquillez ». « Rarement. » Pour ainsi dire jamais était plus proche de la vérité mais je ne souhaitais pas traumatiser cette brave femme. Abasourdissement de la sus-nommée qui refusa de me croire.

Via Pinterest

Bref, tout cela pour arriver au fait que depuis quelques temps, je croise au hasard de mes pérégrinations sur la toile de plus en plus d’articles évoquant le minimalisme cosmétique voire le « no make-up ». Ces filles, avec une hésitation palpable et un enthousiasme attendrissant, racontent leurs premiers pas à l’extérieur sans maquillage, la crainte de paraître négligées, pas assez jolies et le plaisir de la peau nue, malgré tout. Et, parfois, la stupéfaction de constater sur une vidéo la beauté d’un visage sans apprêt.
En ce qui me concerne, sortir sans maquillage ne m’a jamais posé le moindre problème. J’estime non seulement n’avoir aucun compte à rendre à qui que ce soit, mais qu’en plus, tout le monde s’en fout. Ne pas se maquiller pour moi, c’est gagner du temps, de l’argent et de la disponibilité d’esprit. C’est refuser une homogénéisation des physiques et une forme d’aliénation malsaine. C’est une joie et une liberté, celle de sortir le visage nu et de ne pas être gênée par des produits collants. Le maquillage peut aussi être un plaisir, mais uniquement quand j’en ai envie genre trois fois par an. Alors bien sûr, devant l’affranchissement incroyable que semble être le no-make up, j’en suis à me demander si ce n’est pas moi qui déconne. Sommes-nous donc si aliénées que sortir la peau nue soit devenue une transgression ? De quel dogme ? Après, certaines aiment se maquiller et font montre d’adresse voir de talent dans ce domaine, c’est génial. Il y a des filles qui m’impressionnent franchement et des looks qui me fascinent. Mais de là à ériger ce modèle en généralité… Tout le monde n’est pas censé escalader l’Everest en tongs, hein. C’est d’autant plus absurde que beaucoup font comme moi : le minimum syndical voir rien du tout au quotidien et le grand jeu quand le goût y est, point barre. Loin de moi l’idée de plébisciter un modèle : dans le fond, l’essentiel est que chacune puisse faire ce qu’elle veut sans se sentir jugée.
Simplement, qu’on arrête de présenter comme une révolution ce qui est une évidence de longue date pour beaucoup de femmes.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Humeur #1 »

  1. Sunalee

    J’ai un jour acheté du fond de teint… il pourrit dans mon armoire. Mes mascaras doivent être secs depuis le temps que je ne les ai plus ouverts. Par contre, une ombre à paupières ou un peu de crayon et un joli rouge à lèvres, j’aime bien. Temps de pose: 30 secondes. Temps de démaquillage: 0 (et là des dizaines de filles vont hurler qu’il est nécessaire de se démaquiller tous les soirs…).

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s