Quelques livres sur la grossesse.

Avec ma sphère abdominale en augmentation constante et mon ignorance de néophyte en ce qui concerne les bébés et le joyeux monde de la puériculture, mes dernières lectures ont été pas mal consacrées à la grossesse et à ce qui s’ensuit. Histoire de commencer par un bon gros poncif, la grossesse est un moment vécu de manière très diverse par les femmes. Par conséquent, il va sans dire que chacune possède sa propre appréciation de la situation et son propre besoin d’information. Aussi, les propositions de lecture qui vont suivre ne peuvent être qu’ éminemment partiales et totalement subjectives. Histoire de rendre la chose moins indigeste, et comme j’en ai un certain nombre à présenter, je vais me contenter d’une bref commentaire suivi d’un comparatif points forts / points faibles. J’indiquerai également par quelques étoiles (*, **, ***)  mon degré d’addiction à l’ouvrage

bouquins grossesse

Le petit Larousse des futures mamans, Anne Théau, Larousse, 2012. **

Ce gros pavé m’a été prêté par une amie et s’est vite imposé comme étant la référence informative en la matière. De l’évolution mois par mois en passant par la psychologie de la future mère, les préparatifs, les bobos en tout genre, il fait dans le genre complet, sérieux et solidement documenté. Ce  n’est pas de la littérature rigolote mais c’est, je pense, un indispensable. A noter, une double table des matières chronologique et thématique très bien pensée.

+ : les infos validées par une équipe médicale, le sérieux, l’exhaustivité.

– : gagnerait à moderniser sa mise en page.

Élever son enfant autrement, Catherine Dumonteil-kremer, La Plage, 2009. ***

On trouvera dans cet ouvrage très axé sur le maternage proximal une vaste partie consacrée à la grossesse et à la naissance présentant un vaste éventail de pratiques, certaines assez communément acceptées (le projet de naissance, l’accouchement sans péridurale) ou d’autres encore marginales (les bébés lotus, l’allaitement de bambins). Ce très beau livre est doté d’une excellente bibliographie et ménage une place à la pratique (patrons de couches lavables, tuto pour l’utilisation de l’écharpe de portage…) sans se départir d’un solide fond théorique, éclairé par des intervenants de qualité (Michel Odent en particulier). En dépit de son domaine un peu spécifique (le maternage proximal ne parlera pas à tout le monde), l’auteur fait preuve de tolérance et d’ouverture, et permet grâce à cet absence de dogmatisme, à chacun de cheminer et de se construire progressivement sa propre opinion.

+ : des propositions alternatives, de très beaux témoignages, des photos authentiques.

– : manque d’astuces pratiques, assez radical dans ses points de vue (allaitement de bambins, sommeil en famille…)

Devenir papa pour les nuls, Guenolée de Blignère-Strouk, Marinette Levy, Gérard Strouk, First, 2012. **

En dépit du titre un peu foutraque, c’est, je dirai, le livre qui m’a mis le pied à l’étrier. En effet, la plupart des livres sur la grossesse sont destinées à des femmes sûres de leur choix et ravies de ce qui leur arrive. Or, ce n’était pas mon cas. J’ai donc trouvé dans ce livre un peu de réconfort, grâce à la partie consacrée au désir d’enfant où j’ai retrouvé nombre de mes hésitations, mais également une première information de base sur la grossesse et les jeunes enfants, le futur papa étant, d’après les auteurs, forcément plus nouille que sa comparse (il se trouve que chez moi c’est justement le contraire). Comme il se doit dans la collection « Pour les nuls », le ton est enlevé et l’ensemble de l’ouvrage est assez drôle, ce qui fait de ce « kit de survie » une lecture facile et très accessible.

+ : Bien fait, assez complet, drôle et ludique.

– : Vision du couple pas très moderne.

J’aime pas être enceinte, Mademoiselle Navie, Marabout, 2014. ***

J’ai adoré ce livre pour plusieurs raisons. Déjà, je suis une lectrice de longue date de Mademoiselle Navie dont on ne présente plus le blog. Ensuite, éditorialement parlant, c’est une vrai réussite et je pense que c’est assez rare pour être souligné (surtout dans le domaine des livres sur la grossesse). On y trouve infos et témoignages à foison, avec un chapitre sur le budget, traité sans langue de bois et un joli récit consacré à l’accouchement de l’auteur. Le ton est libre, franchement décomplexé et les astuces remonte-moral ont très bien fonctionné chez moi, comme celle qui consiste à gérer les frustrations en imaginant le moment où on déclarera à son rejeton avec des trémolos dans la voix : « J’ai tout abandonné pour toi mon fils. »

+ : les nombreuses astuces pour supporter au mieux les nausées, reflux, crampes, ect… le ton décomplexé, présentation attractive et moderne.

– : trop court (je l’ai terminé à regret) !

Comment ne pas être une mère parfaite, Libby Purves, Odile Jacob, 2009 (pour la nouvelle édition). ***

Cela fait des années qui je parcours ce bouquin qui appartient en fait à ma mère. Il commence à dater un peu certes mais les anecdotes et la critique du mythe de la mère parfaite valent franchement le détour. L’auteur égratigne en particulier le soin disant amour fou ressenti par la mère lorsqu’elle voit son bébé pour la première fois, l’obligation de se conformer aux bonnes pratiques toute la grossesse au risque d’être considérée comme un monstre, les affres de l’allaitement, le tout avec beaucoup d’humour et une vrai tendresse pour ses compagnes de galère.

+ : l’authenticité, le style, l’irrévérence.

– : l’aspect un peu daté et l’aspect pas très universel du témoignage (les mères seules ou au chômage ne s’y retrouveront pas forcément…)

Transmettre le meilleur pendant sa grossesse, Sophie Metthey, Souffle d’Or, 2012. *

Changement de ton radical, puisque l’auteur nous invite à une approche très différente de la grossesse et de la maternité. Il s’agit moins d’analyser mois par mois le développement du bébé que de mettre à jour les mécanismes du lien mère-enfant. Dans ce livre, plusieurs propositions permettent à chacune d’explorer cette expérience particulière : méditation, initiation à l’haptonomie, relaxation…. Évidemment, l’approche très spirituelle ne convaincra pas toutes les femmes mais ce livre a le mérite d’offrir d’autres pistes de réflexion et d’initier à une approche différente assez féconde pour qui se laisse tenter et garde l’esprit ouvert.

+ : des approches variées, de jolis témoignages, de bonnes idées à piocher.

– : l’abord spirituel de la grossesse (avec quelques propositions un peu « particulières »), quelques illustrations auraient été les bienvenues.

Voilà, j’espère que cette courte revue vous aura été utile ! Et si jamais vous avez des recommandations, je suis preneuse…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s